1969 – Le Mystère des soucoupes volantes

Toledo, le 24.01.2022 – Tous droits réservés.

Rien de nouveau sous le soleil, depuis … 1959 ! Mais pourtant, voici deux très belles bandes dessinées que je vous conseille de lire, encore aujourd’hui, elles vous parlent du … futur.

Dan Cooper – Le Mur du silence – 1959

Dan Cooper – Le Mystère des soucoupes volantes – 1969

L’Histoire se répète continuellement, et avec le retour des robes rouges à pois et la veste en daim, chaque génération veut revivre le bon vieux temps des jours heureux, incluant évidemment celui des OVNIS.

Les « croyants » doivent comprendre pourquoi avec le recul il est difficile d’avaler ces histoires de soucoupes, car effectivement, elles tournent en rond depuis plus de 50 ans, ce qui est tout de même un record pour un mythe moderne, que l’on appelle aujourd’hui Légende urbaine.

Les sceptiques ne réagissent plus, ils sont épuisés !

A moins…

Que ce phénomène soit réel, qu’il soit mondial, le secret savamment entretenu depuis si longtemps…

J’ai quand même trouvé une information qui en dit un peu plus sur le dessinateur de cette BD. Ce qu’il écrit n’est pas un hasard, il est fortement probable qu’il ait été en contact avec Jacques Vallée avant 1967.

Ovni-Paris débat sur le cas Girardeau avec Vallée

« toute ressemblance avec des personnages existants serait purement fortuite »

Un professeur de Stanford prétend avoir de *VRAIES* pièces d’OVNI !

http://75.119.140.96/wordpress/un-professeur-de-stanford-pretend-avoir-de-vraies-pieces-ovni/

Jesse Michaels : L’un des échantillons les plus intéressants que Nolan mentionne provient d’Ubatuba, au Brésil. Une personne a été témoin de l’explosion d’un orbe au large de la côte et en a recueilli quelques parties.

Dr Gary Nolan : Il s’est avéré que c’était du magnésium à un niveau de pureté extrêmement élevé, mais c’est étrange parce que le magnésium brûle comme l’enfer, donc il y avait manifestement quelque chose d’autre dedans.

Note de Toledo : C’est intéressant, car voici les cas de matériaux éjectés par des OVNIS.

D’où est-ce que je tiens ce tableau ? D’un papier de Jacques Vallée himself, produit à Paris en 2017 !

Interview de Luis Elizondo – Event «Arrival : Disclosure and Encounters»

http://75.119.140.96/wordpress/interview-de-luis-elizondo-event-arrival-disclosure-and-encounters/

La journaliste : Une autre question, pourquoi pensez-vous que la divulgation arrive seulement maintenant et pas auparavant ?

Luis Elizondo : C’est une question fantastique, il peut y a voir beaucoup de raisons. Je pense que ma première réponse est : Si ce n’est pas maintenant, alors quand ? Je pense que nous sommes arrivés à un moment ou les évidences sont manifestes, et nous avons maintenant des observateurs militaires entrainés, des personnes du monde du renseignement, et tous rapportent qu’ils ont vus ces choses, alors comme investigateur, je pense que si je devais amener cette affaire à un tribunal, le jury aurait des éléments suffisants pour accepter cette réalité.

Le Pentagone va perdre sa bataille contre les OVNI

http://75.119.140.96/wordpress/le-pentagone-va-perdre-sa-bataille-contre-les-ovni/

La semaine dernière, le département de la défense (DoD) a décidé de créer un nouveau bureau/groupe pour remplacer l’UAPTF (Unidentified Aerial Phenomena Task Force) de la marine américaine.

Le bureau s’appelle Airborne Object Identification and Management Synchronization Group (AOIMSG) – un nom qui ne coule pas de source.

The Hill – Interview de Luis Elizondo

http://75.119.140.96/wordpress/the-hill-interview-de-luis-elizondo/

Selon les aviateurs, l’engin inconnu a accéléré instantanément jusqu’à atteindre des vitesses hypersoniques, sans moteur, aile ou autre surface de contrôle perceptibles. Le récit de l’incident de 2004 par les aviateurs est corroboré par les opérateurs radar à bord d’un navire proche et d’un avion de commandement et de contrôle.

The Black Vault: Interview de James Woolsey (ex-CIA)

http://75.119.140.96/wordpress/the-black-vault-interview-cia-james-woolsey-ufo/

John Greenwald : Parlons du secret des phénomènes aériens non identifiés et des UFOS. Pourriez-vous clarifier le sujet en disant qu’il s’agissait d’un ami, ou s’agit-il d’une analogie ou alors étiez-vous sérieux quand vous disiez que vous aviez un ami qui avait un avion qu’il ne pouvait plus piloter normalement à 40 000 pieds, car il s’était arrêté ?

James Woolsey : J’ai dit que j’avais un ami qui volait à 40 000 pieds, ce qui n’est pas incroyable, mais j’ai parlé à un ami qui m’a dit qu’un avion s’était mis en pause à 40 000 pieds, et basiquement voilà ce que je sais à ce propos.

Mick West : Interview de Kevin Day, opérateur radar à bord du Princeton

http://75.119.140.96/wordpress/mike-west-interview-kevin-day-radar-princeton/

Mike West : Les personnes de la défense spécialisée dans les missiles balistiques suivaient ces objets ?

Kevin Day : Oui, mais ce n’était pas mon périmètre (Note : Le sien est en dessous de 30 000 mètres…), mais en parlant avec eux les jours d’après, ils m’ont communiqué ces informations. Je pourrai les amener à témoigner, ils ont des informations que je n’ai sans doute pas…

Interview : Luis Elizondo le 22 avril 2021

http://75.119.140.96/wordpress/elizando-interview-22-avril-2021/

Le quatrième observable en est un qui commence juste à attirer l’attention, c’est le voyage à travers les médias (Espace-Air-Sous-marin). Reprenons l’analogie de l’avion. Voici notre avion. Un avion ressemble à un avion parce qu’il est conçu pour fonctionner dans notre atmosphère. Vous avez donc un nez, une queue, des ailerons, des élévateurs, des gouvernails, afin de pouvoir contrôler le moteur à réaction pour voler. Une fusée, qui passe la plupart de son temps dans un environnement sous vide, ne peut pas utiliser de moteur à réaction, elle doit utiliser un moteur de fusée chimique et des propulseurs pour manœuvrer.  

Des drones chinois…

http://75.119.140.96/wordpress/des-drones-chinois-lancent-des-leurres-en-essaim-sur-des-navires-de-guerre-ennemis-dans-une-video-industrielle/

Le gouvernement chinois « augmente les niveaux d’inventaire et la sophistication de ses armes et modernise les systèmes redondants tout au long des chaînes d’élimination qui soutiennent ses armes », a déclaré le mois dernier Frank Kendall, secrétaire de l’armée de l’air, lors de la conférence annuelle de l’Air Force Association Air, Space, and Cyber Conference à Washington, D.C. « Les armes hypersoniques, une gamme complète de systèmes antisatellites, ainsi que la cybernétique, la guerre électronique et les armes air-air difficiles » sont parmi les domaines spécifiques où la Chine a concentré ses efforts, a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire