Analyse – Nouveau document sur le Tic-Tac 2004 – DOD

Par Toledo, le 13 janvier 2023

Nous avons un nouveau document officiel du DOD concernant cette étrange affaire.

https://www.secnav.navy.mil/foia/readingroom/CaseFiles/UAP%20INFO/UAP%20DOCUMENTS/2004%20TIC%20TAC%20Slide.pdf

Je l’ai hosté sur mon site, on ne sait jamais ;>) – Et surtout je l’ai remis à l’endroit…

Traduction

Affaire « Tic Tac » 14 nov. 2004

  • Nimitz CSG (CSG-11)
  • USS Princeton (CG-59)
  • VAW-117 (E-2C Hawkeye)
  • VMFA-232
  • VFA-41
  • USS Louisville (SSN-724)

30 milles nautiques au large des côtes du Mexique (au sud-ouest de San Diego)

Il était « blanc solide, lisse, sans bords ». Il était « uniformément coloré, sans nacelles, pylônes ou ailes ». Il mesurait environ 46 pieds de long.

Les pilotes ont rapporté l’incident par l’intermédiaire du personnel des services de renseignements, il y a eu beaucoup de harcèlement et de moquerie dans tout le Nimitz.

Les rapports ont pris fin à la 3e flotte, il n’y avait pas de processus pour partager les rapports.

Bien que les débriefings des équipages et des autres membres du personnel du Groupe d’intervention aient validé l’événement, il y avait très peu de données pour soutenir une analyse technique.

Ce que j’en pense…

Ce nouveau document en dit à la fois très peu, et énormément.

Pour commencer, je dirai sans prendre beaucoup de risques qu’il confirme la réalité d’un événement, soit-il mystérieux et inexpliqué.

Je vous avoue que moi-même durant longtemps, j’avais douté du dit événement, dans la mesure où il avait déjà été rapporté 10 ans avant le témoignage du commandant David Fravor en 2017 – Ce qui est peu connu – Par un individu qui s’est avéré assez peu fiable ultérieurement…

Ma confiance en cette affaire avait toutefois drastiquement augmenté avec le témoignage de Anne Alex Dietrich, puis ensuite par Bill Nelson, qui avait confirmé avoir fait partie de la commission ayant interrogé les quatre pilotes (Dont deux nous sont toujours inconnus…).

David Fravor, lors de son interview, avait indiqué que l’équipage avait beaucoup ri de son aventure, et que durant les jours qui avaient suivis, ils avaient été (gentiment ?) moqués par l’équipage, qui avait durant plusieurs soirées, visionnés des films de SF connus, comme Indépendance Day.

Je décompose.

Nimitz CSG (CSG-11)

Selon le document cela s’est bien passé sur le Carrier Strike Group Eleven

USS Princeton (CG-59)

Y a-t-il un radariste connu sur le USS Princeton ? Evidemment, Kevin Day, qui nous raconte les semaines précédant l’affaire du Tic-Tac. Deux articles exceptionnels :

C’est Grâce À Lui Que Nous Connaissons Le « Tic-Tac »

Kevin Day Veut Des Excuses Du Ministère De La Défense[SMS1] 

Et il y a avait aussi Sean Cahill

Max Moszkowicz : Interview De Sean Cahill

VAW-117 (E-2C Hawkeye)

Nous n’avons pas de témoignage des pilotes, mais nous avons celui de Patrick « PJ » Hughes, qui est un technicien de maintenance de l’avion.

Une de ses tâches est de décharger les données de l’avion après les retours de mission, ce qui se fait au moyen de remplacement de disques durs.

Que collectent ces disques durs ? TOUT. C’est-à-dire les données enregistrées par le RADAR de l’avion et les différents capteurs (Jusqu’à 70 GHZ…, cette information vient de moi…), de même que les manipulations des opérateurs sur les consoles.

Relisez attentivement son interview avec Mick West, et ce qu’il a dit sur la pilote « inconnue » et l’équipe du HawkEye. C’est très intéressant. Mais vraiment très intéressant.

Et il nous dit aussi que les disques de l’avion qui suivaient la mission s’étant déroulée après le Tic-Tac ont été enlevés par des officiers externes au bâtiment.

Mick West : Interview Avec Patrick « PJ » Hughes

VMFA-232

C’est un escadron de la NAVY. Des noms connus ? David Fravor et Alex Dietrich.

Alex Dietrich dans 60 Minutes

VFA-41

C’est l’escadron, aussi appelé les « Black Aces » où David Fravor et Alex Dietrich se trouvaient lors des rencontres avec le Tic-Tac.

Sans oublier Chad Underwood, évidemment.

Chad Underwood, L’homme Qui A Filmé Le Tic-Tac

Interview Vidéo De Chad Underwood, L’Homme Qui A Filmé Le Tic-Tac

En bonus, nous avons aussi un témoignage indirect peu connu, celui du pilote Mike Garcia

USS Louisville (SSN-724)

L’USS Louisville (SSN-724) est un sous-marin nucléaire d’attaque américain de classe Los Angeles.

Je ne sais pas ce qu’il vient faire dans cette affaire ?

Était-ce les bouillonnements qu’on vu les pilotes sous l’eau ? Ce navire a-t-il aussi détecté quelque chose ? Je n’en sais fichtre rien…Eclaircissements souhaité…

« Il y a eu beaucoup de harcèlement et de moquerie dans tout le Nimitz »

Par Crainte D’être Considéré Comme « Cinglé »

« Bien que les débriefings des équipages et des autres membres du personnel du Groupe d’intervention aient validé l’événement, il y avait très peu de données pour soutenir une analyse technique »

Ce que je pense ? C’est que les disques du Hawkeye ont vraiment été pris et analysés par « quelqu’un ».

Ils contiennent forcément des données, probablement du bruit dans la gamme électromagnétique émis par le Tic-Tac.

La vraie question technique est … Ce bruit, permet il d’en extraire une signature typique qui permettrait de détecter ces mystérieux appareils ?

Ce n’est malheureusement pas certain, mais il faudrait sans doute passer des mois, voir des années, à analyser ces données pour le découvrir. Et qui sait ? Peut être d’autres plateformes ont déjà enregistré le même genre d’information ?

En 2004, on avait la puissance de calcul, la technologie et les connaissances pour faire ce genre de travail, mais ces compétences étaient moins mainstream qu’aujourd’hui, et peut être même qu’il n’avaient même pas trop réfléchi à effectuer ce travail, car le sujet était quand même un peu ridicule à ce moment là, devait être sans doute difficile de justifier des ressources au sein de l’armée pour cette « non-affaire« .

C’est très con, car aujourd’hui, on a tout ce qu’il faut…

Mais…En fait, par pure coïncidence, cela ne vous rappelle t’il pas le job effectué en ce moment même par les scientifiques de la NASA ?

Je crois que la NASA ne travaille pas dans le vide.

Je crois qu’ils ont été chercher les disques du Hawkeye dans la cave, et que la NASA les étudie pour trouver des exemples de signatures, des modèles, susceptibles d’être détectées par leurs plateformes.

Et pourquoi ferait il cela ? Et bien, en tout cas, c’est ce que moi je ferai…C’est parfaitement LOGIQUE !!!

A l’époque ces données n’étaient pas exploitables par les militaires, ce qui est normal, puisqu’elles ne montraient rien qui rentrait dans le spectre habituel.

-> Donc ils n’ont rien pu en faire, c’est écrit dans l’article plus haut…

Evidemment ! Ils n’avaient pas de processus de traitement de ce genre d’informations , ils n’avaient pas de relations avec la NASA ou d’autres organismes scientifiques, ce qui est totalement différent aujourd’hui.

C’est eux-mêmes qui le disent !

La NASA dit qu’il ne travaillent pas sur des données classifiées…Mais c’est facile à négocier pour Bill Nelson… Il suffit de se mettre d’accord sur le fait que les données brutes issues des capteurs, ne représentant pas des relevés militaires, fournies sans les enrichissements apportés par le système, n’ont rien de confidentielles…

L’armée n’a de toute manière aucune compétences pour les choses étranges, et c’est tout à fait normal qu’ils n’aient JAMAIS voulu traiter le sujet des OVNIS…Ce n’est pas leur boulot !

Si ce sont des appareils non humains, il n’y a que le NASA qui puisse s’en occuper, et certainement pas les militaires…

Donc l’armée ne nous cache rien, simplement, elle ne sait rien…

Mais aujourd’hui, on a tous les outils à disposition.

In English…

I believe that NASA is not working in a vacuum.

I believe they have been looking for the Hawkeye disks in the basement, and that NASA is studying them for examples of signatures that might be detected by their platforms.

At least, that’s what I would do…

It is perfectly LOGICAL.

At the time, this data was not usable by the military.

-> They could not do anything with it, it is written in the article above…

Of course ! They did not have a process of treatment of this kind of information, they did not have relations with NASA or other scientific organizations, which is totally different today.

It is themselves who say it!

NASA says that they do not work on classified data… But it is easy to negotiate for Bill Nelson… It is enough to agree on the fact that the raw data coming from the sensors, not representing military surveys, and provided without the enrichments brought by the system, are not confidential…

The army has no competence for strange things anyway, and it is quite normal that they have NEVER talked or worked on the subject of UFOs… It is not their job !

If they are non-human devices, only NASA can deal with them, and certainly not the military…

So the military is not hiding anything, they just don’t know anything…

But today, we have all the tools at our disposal.

Au hasard, quelques articles à relire…

https://www.uap-blog.com/collaboration-entre-la-defense-us-et-la-nasa/

https://www.uap-blog.com/la-nasa-presente-les-membres-de-lequipe-detude-des-uap/

https://www.uap-blog.com/un-astrophysicien-de-luniversite-de-boston-rejoint-lequipe-de-la-nasa/

Et vous serez forcément intéressé par…

Pour le Tic-tac, il y a mieux encore, l’excellent article en Français de The War Zone

https://www.uap-blog.com/lincident-de-luap-tic-tac-est-inclus/