« Moment of Contact » : Par Toledo

Toledo, le 18 octobre 2022

J’ai aussi acheté et vu le film (19 Euros sur VIMEO). Il est très bien tourné et monté, très agréable à regarder, il est plaisant, divertissant et entrainant ; pour sa valeur scientifique, je suis plus réservé.

Mais je suis d’accord avec Roger Moore : On n’en sait rien de ce qu’il y a de réel, et le dessin de l’extra-terrestre, qui a l’air tout nu avec de grands yeux rouges, bon bref. (Mais d’ailleurs pourquoi ces extra-terrestres sont presque toujours nus ?)

On en revient avec des débris à base de magnésiumRegardez cet article, c’est très amusant, ou alors pour essayer d’être plus « sérieux », ces deux articles :

Un professeur de Stanford prétend avoir de *VRAIES* pièces d’OVNI !

Garry Nolan, professeur à Stanford, analyse les matériaux anormaux provenant des crashs d’ovnis

J’ai trouvé sympa la scène avec les pancartes dans la rue pour interviewer les passants. Un certain nombre (hélas on ne connait pas le ratio…) y croit et témoigne.

Et il y a beaucoup de témoignages, certains prenants.

Je ne vais évidemment pas vous en révéler plus, je suis très satisfait de mon achat.

Je suis désolé pour ma note, elle ne correspondra certainement pas à ce que certains attendent de moi. Mais je suis sensible à l’art, aux voyages, et plus encore aux témoignages humains, aux vécus (réels ou imaginés…), et je crois qu’il s’est passé quelque chose aussi, même si on ne saura jamais quoi exactement. Amplement mérité :

Et pour les sceptiques…

La conclusion de l’armée Brésilienne serait que l’être aperçut par les trois jeunes filles serait Lúcio Finholdt Pereira connu sous le nom de « Luizinho » ou « Little Luis ». C’est un handicapé qui habite juste en face du lieu de l’observation, est quasiment tout le temps accroupi, et ne bouge pas de ce périmètre. Une très forte pluie se jour là, aidant à la confusion.

On pourrait objecter qu’il est étonnant que les jeunes filles ne connaissaient pas cet homme…Après, la position est similaire, mais le dessin pas vraiment.

Ma fois, chacun donne le poids qu’il veut bien mettre: Y a t’il plus de chance que les filles aient aperçus cet habitant, ou un occupant d’un vaisseau extra-terrestre qui aurait miraculeusement survécu après que son appareil se soit écrasé en mille morceaux ?

Que chacun choisisse son camp…

Aujourd’hui, les trois femmes donnent encore des interviews sur leur expérience. Il y a un détail très important qui a changé depuis leur histoire originale : Aujourd’hui, elles disent qu’elles connaissaient bien Mudinho, et qu’elles lui avaient même donné des cigarettes par le passé ; il est donc évident qu’elles ne l’auraient pas pris pour un extraterrestre. Cependant, dans leurs rapports originaux de 1996, elles ont dit qu’elles ne le connaissaient pas et qu’elles l’ont pris pour un diable quand elles l’ont vu. C’est un exemple de plus d’histoires qui changent et grandissent pour s’adapter à un récit changeant et grandissant qui prend de l’ampleur dans la culture pop. Tout le monde veut être dans le coup, et tout le monde veut être considéré comme crédible et correct.

Carlos da suza, le témoin qui hurle « C’était ici, ici ! » a déjà passé dans plusieurs reportages, et chaque fois c’est un autre endroit et une autre version.

Il n’y a pas de photographies, pas de débris du « crash », pas même la couverture télévisée locale de l’époque n’a fourni plus que ce que certaines personnes ont dit aux interviewers de l’époque qui répètent leurs histoires pour Fox et l’équipe 26 ans plus tard, sur ce qu’ils ont vu.

On nous dit, dans la narration d’ouverture, que le NORAD (Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord) a averti Varginha que quelque chose se dirigeait vers lui ou s’y produisait. Et aucun effort pour documenter ou confirmer cette affirmation n’est fait, aucune tentative pour faire parler le NORAD.

Mais un « chercheur » qui a passé trois heures sur le podcast « Konkrete » de quelqu’un en prétendant avoir découvert une « preuve », qui prend une PEINTURE extraterrestre générique faite à partir de ce que trois adolescentes (réinterrogées ici) disent avoir vu, et qui se pâme en « voyant l’original… l’illustration… et la prenant pour une preuve…me fait bien marrer.

Concernant les odeurs de souffre, plein de gens ont déjà des explications très robustes sur Reddit:

Les témoins d’activités paranormales d’aujourd’hui et des siècles passés présentent En effet, depuis que les prophètes de la bible ont parlé du jugement du Seigneur par le feu et le soufre, les odeurs de soufre ont été associées aux manifestations paranormales. Les Grecs en parlaient aussi. Dans le douzième livre de l‘Odyssée, Homère dit :

« Zeus tonna et lança sa flèche sur le navire, qui trembla de la poupe à la proue, frappé par la flèche de Zeus, et fut rempli d’une fumée sulfureuse. »

Super, on est vraiment bien avancé…

A titre personnel, je ne crois à aucun crashs d’OVNIS, qui semblent si nombreux qu’ils tombent plus que nos propres avions, ce qui est invraisemblable pour une technologie en avance de plusieurs milliers d’années.

Et mon argument atomique est le suivant: Si un appareil ET venait à tomber chez nous et que ses occupants soient capturés, je prétends que les « autres » mettraient moins de 5 minutes pour venir les libérer, quitte à dégommer toute une garnison de militaires, et nettoieraient leur bordel.

Et surtout…Un appareil étranger qui tomberait déclencherait des mouvements militaires sans précédents, au niveau national, et mondial. Car…Impossible de connaitre le nombre de vaisseaux en approche, cela pourrait être une…invasion. Cela ne serait sans doute pas le genre d’événements obscures que l’on pourrait dissimuler si facilement…

Définitivement, pas d’ET à Varginha, mais la ville a su profiter de cette « affaire », et faire marcher le tourisme…